AccueilBlogÉrection5 conseils pour dépasser les problèmes d’érection lors de la pénétration

5 conseils pour dépasser les problèmes d’érection lors de la pénétration

5 conseils pour dépasser les problèmes d’érection lors de la pénétration

Pose du préservatif, stress ou anxiété, envie de bien faire… Avoir des problèmes d'érection lors de la pénétration est un problème fréquent. Pas de crainte surtout !

Dans ce genre de cas, il vaut mieux contourner le problème et prendre du plaisir autrement que par la pénétration. L’érection peut revenir ou le rapport peut se passer différemment !

Et surtout, cela arrive à tout le monde ; les partenaires sont généralement compréhensifs… Et si ce n’est pas le cas, alors changez de partenaire ou ayez une bonne discussion !

Nous vous donnons 5 conseils pour dépasser la crainte de la pénétration.

Problèmes d'érection lors de la pénétration : quelles sont les causes ?

Peut-être vous êtes vous déjà dit "je débande au moment de la pénétration, que faire ?". Tout d'abord, ça peut arriver, mais il faut quand même identifier le problème. On peut occasionnellement avoir une difficulté au moment de la pénétration. Pour plusieurs facteurs, et sans que cela soit systématique.

Généralement, les choses s’améliorent d’elles-mêmes, même une consultation est parfois nécessaire pour obtenir de l’aide.

Par exemple, nous savons qu’un homme qui découvre pour la première fois un/une partenaire sera plus stressé : envie de bien faire, pose du préservatif ; ce moment sera peut-être plus compliqué… Ces facteurs sont accentués si la personne est de nature un peu anxieuse ou perfectionniste.

Puis, avec le temps, on se rassure, on reprend confiance et les choses évoluent ! C’est ce qu’on peut appeler une « panne passagère » et c’est même rassurant : les hommes ne sont pas des machines avec un interrupteur on/off !

Ensuite il y a un deuxième cas de figure : je n’ai pas de problème d’érection lorsque je me masturbe, j’ai des érections matinales ou nocturnes, mais les choses bloquent dès lors que j’ai un rapport sexuel – ou lors de la pénétration.

On ne peut donc pas parler de dysfonction érectile à proprement parler car les érections sont présentes hors contexte sexuel partagé. Le blocage est donc principalement psychologique. Pour le dépasser, il faudra probablement faire un travail sur soi, et le rôle du partenaire est important et primordial pour vous rassurer.

En effet, un rapport sexuel est partagé : si votre partenaire vous accable, c’est qu’elle/il n’a rien compris à cet acte…

Youtube Video

Problèmes d’érection lors de la pénétration : que faire ?

Nous vous donnons des pistes pour dépasser vos problèmes d'érection lors de la pénétration ; mais vous pouvez aussi librement aborder ce problème avec nos médecins, spécialistes de ces questions.

Nous avons identifié les 2 cas de figure principaux : une gêne occasionnelle avec des nouveaux partenaires (et c’est normal) et une difficulté systématique lors de la pénétration, sans signe de dysfonction érectile.

Pour le deuxième cas de figure, il faut alors s‘interroger sur la nature du problème plus en profondeur. Ce problème peut être un simple blocage psychologique, comme nous l’avons évoqué, ou alors il survient à cause d’autres facteurs.

Par exemple, nous savons qu’une pratique de la masturbation excessive peut entraîner des « pannes sexuelles », pour différentes raisons. C’est un phénomène normal aussi. Si vous vous masturbez plusieurs fois par jour, vous augmentez le risque de ne pas avoir d’énergie lorsque le rapport se présente !

Sur cette question, l’abus de porno ne joue pas en votre faveur non plus. Se masturber et visionner du porno n’est pas un problème en soi. Le problème par contre, c’est de remplacer la réalité d’un rapport par des fantasmes, ou d’être trop influencé par les films pornos, avec le risque d’avoir une vision erronée de la sexualité ou de sa/son partenaire.

Si vous êtes dans ces deux situations, réduisez la fréquence de vos masturbations et levez le pied sur le porno ; déjà, les choses devraient s’améliorer lorsque vous serez en face de votre partenaire.

L’hygiène de vie est également aussi importante : sommeil récupérateur, alimentation saine, pratique sportive régulière… Mettez toutes les chances de votre côté.

Dépasser un blocage psychologique

Comme ce problème est assez spécifique, qu’il survient malgré une bonne hygiène de vie, sans excès de masturbation ou de porno, le problème alors est uniquement psychologique : la pénétration vous fait perdre vos moyens.

Débander pendant un rapport arrive fréquemment. Voici quelques conseils simples pour dédramatiser la situation :

1) Abordez le rapport sereinement

Ne soyez pas focalisé pendant le rapport sur la pénétration : vous perdrez vos moyens à chaque fois.

Non, lors du rapport, il faut que vous ayez l’esprit libéré. Et pour ce faire, il faut au préalable apprendre à se détendre dans la vie de tous les jours.

Pratiquez des exercices de contrôle, comme la méditation, pour faire redescendre le stress ou l’anxiété.

Apprenez à sentir votre respiration : inspirez lentement puis expirez, en sentant l’air passer dans vos poumons, avant de ressortir. Pratiquez cet exercice de façon répétée pendant 5 min, pour gérer votre rythme cardiaque par la même occasion.

Ces exercices auront pour but de vous apprendre à relâcher la pression. Car visiblement, c’est le stress ou l’anxiété qui vous paralyse.

2) Si le problème vient de la pose du préservatif

Anticipez cet instant et n’attendez pas le dernier moment pour le mettre !

Vous pouvez même demander à votre partenaire de le mettre pour vous, si ce la vous aide : un rapport est partagé, ce n’est pas forcément à l’homme d’endosser ce rôle !

Gardez également un préservatif près de vous, pour ne pas le chercher désespérément, ce qui pourrait faire retomber l’érection. Si vous avez spécifiquement des problèmes d’érection lors de la pose du préservatif, consultez notre article.

3) Le rapport sexuel est partagé

Le rôle du partenaire est donc essentiel. Si vous avez des difficultés au moment de la pénétration, laissez peut-être votre partenaire gérer cet instant : au lieu d’être en position « dominante » comme le missionnaire ou la levrette, préférez une position où vous serez un peu plus passif et où votre partenaire sera sur vous par exemple.

4) Ne soyez pas focalisé sur vos problèmes d'érection et la pénétration

Si vous pensez à la pénétration avant même de débuter vos rapports sexuels, l’érection risque de retomber au dernier moment…

Prenez votre temps, il existe d’autres moyens de prendre du plaisir. Jouez avec votre partenaire, les caresses et les sensations.

Le sexe oral est très agréable pour débuter un rapport et s’occuper de votre partenaire ; cela délocalisera votre attention de l’érection, sans que l’excitation retombe.

Vous pouvez aussi imaginer un 69 avec votre partenaire au-dessus, qui viendra ensuite s’asseoir sur vous lorsque l’excitation sera trop grande. Un autre point important : cassez la routine « baisers – caresses – pénétration ».

Il n’y a pas de schéma pré-établi ! Soyez instinctif et écoutez vos envies. L’acte sexuel ne doit pas tourner qu’autour de la pénétration. Une femme a même plus souvent des orgasmes hors de la pénétration !

5) Enfin, utilisez un anneau pénien ou un cockring si nécessaire

Au début du rapport, et lorsque votre érection est forte, n’hésitez pas à utiliser un anneau pénien ! Il vous aidera à maintenir votre érection. Cependant, il peut aussi être délicat à poser et nécessite un peu d’entrainement.

Mais l’effet est là !

Et dernièrement, et un point tout aussi important, si votre érection retombe lors du rapport, ne coupez pas court à vos ébats – ce serait la pire chose à faire pour vous et votre partenaire !

En faisant ça, vous culpabiliserez et rentrerez dans un cercle vicieux ; non, prenez du plaisir différemment, comme nous l’avons expliqué, ça vous rassurera pour la fois suivante.

Youtube Video

Que faire lorsqu’on souffre d’une dysfonction érectile ?

Si une perte de l’érection peut arriver à certains hommes sans que cela ne révèle une dysfonction érectile à proprement parler, d’autres en revanche souffrent de ce trouble. Cela se caractérise par une difficulté ou une impossibilité à avoir et maintenir une érection. Nous parlons ici de troubles de l’érection plus importants qu’une panne sexuelle de temps à autre. À chaque rapport sexuel, depuis plusieurs mois, l’homme n’a pas une érection suffisante pour un rapport sexuel satisfaisant. Dans ce contexte, des conseils et astuces ne suffisent pas, il faut consulter un médecin sexologue.

Le médecin peut déterminer la cause du problème de pénétration pour mieux le prendre en charge. L’hypertension artérielle, des causes psychologiques, une opération de la prostate (cancer de la prostate), un déficit en testostérone, le surpoids ou encore le diabète peuvent être responsables de l’impuissance.

Les traitements de la dysfonction érectile

Ainsi, pour retrouver une vie sexuelle épanouie, le médecin peut prescrire des médicaments de l’érection qui agissent sur la circulation sanguine. Il s’agit du Viagra, du Cialis, du Levitra, ou de leurs génériques le Sildénafil, le Tadalafil et le Vardénafil. De la famille des inhibiteurs de la PDE5, ils permettent de dilater les vaisseaux sanguins du pénis et, ainsi, intensifier l’afflux sanguin dans la verge. S’ils présentent des effets secondaires et des contre-indications à ne pas négliger, ils sont très efficaces contre les troubles érectiles. Rappelons qu’une ordonnance est nécessaire pour se les procurer.

Rappelons qu'il ne s'agit pas d'un médicament qui donne envie de faire l'amour pour homme. Le désir et l'excitation doivent venir de vous ; le médicament ne crée pas l'érection seul.

D’autres traitements plus drastiques existent tels que les injections directement dans les corps caverneux du pénis ou l’implant pénien, pour redonner toute sa rigidité au pénis. La prothèse pénienne est d’ailleurs toute indiquée pour les hommes ayant perdu définitivement leur capacité d’érection (nerfs érecteurs détruits).

Quoi qu’il en soit, en cas de doute, n'hésitez pas à parler de vos troubles sexuels à un professionnel. Les difficultés sexuelles concernent de nombreux hommes et, très souvent, une solution existe. Rester seul face à ce souci est souvent délétère ; le désir sexuel et la libido diminuent. “Bander mou” n’est pas une honte et les médecins sont là pour vous écouter et vous accompagner.

Problèmes d'érection lors de la pénétration : ce qu'il faut retenir

Si malgré tout ce que nous avons dit, votre problème d'érection persiste, demandez l’avis d’un sexologue. Nos conseils peuvent être utiles, mais assez généraux ; un médecin identifiera clairement votre souci.

Avoir par exemple recours à des traitements médicamenteux en faible quantité, pourra vous aider à surmonter cette petite difficulté, vous rassurer, afin que ce moment de la pénétration ne soit plus un problème à long terme. Il peut s’agir du Viagra, du Levitra ou du Cialis par exemple.

Problèmes d'érection ? Consultez un médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin sexologue (35€).

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto