Problèmes d’érection lors de la pénétration : comment dépasser le stress ? [Nos 5 conseils]

Dysfonction érectile
Accueil / Érection
Rédigé par

Tristan Chevrier

Dernière mise à jour

25 septembre 2020

Pose du préservatif, stress ou anxiété, envie de bien faire… Plusieurs éléments lors d’un rapport peuvent faire tomber l’érection.

Pas de crainte surtout ! Ça arrive. Un problème d’érection lors de la pénétration est un phénomène fréquent.

Dans ce genre de cas, il vaut mieux contourner le problème et prendre du plaisir autrement que par la pénétration.

L’érection peut revenir ou le rapport peut se passer différemment !

Et surtout, cela arrive à tout le monde ; les partenaires sont généralement compréhensifs… Et si ce n’est pas le cas, alors changez de partenaire ou ayez une bonne discussion !

Nous vous donnons 5 conseils pour que les choses se passent bien.

Problèmes d'érection ?  Consultez un médecin médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

Problème d’érection et pénétration… Pourquoi ?

Ça peut arriver, mais il faut quand même identifier le problème. On peut occasionnellement avoir une difficulté au moment de la pénétration. Pour plusieurs facteurs, et sans que cela soit systématique.

Généralement, les choses s’améliorent d’elles-mêmes, même une consultation est parfois nécessaire pour obtenir de l’aide.

Par exemple, nous savons qu’un homme qui découvre pour la première fois un/une partenaire sera plus stressé : envie de bien faire, pose du préservatif ; ce moment sera peut-être plus compliqué… Ces facteurs sont accentués si la personne est de nature un peu anxieuse ou perfectionniste.

Puis, avec le temps, on se rassure, on reprend confiance et les choses évoluent ! C’est ce qu’on peut appeler une « panne passagère » et c’est même rassurant : les hommes ne sont pas des machines avec un interrupteur on/off !

Ensuite il y a un deuxième cas de figure : je n’ai pas de problème d’érection lorsque je me masturbe, j’ai des érections matinales ou nocturnes, mais les choses bloquent dès lors que j’ai un rapport sexuel –  ou lors de la pénétration.

On ne peut donc pas parler de dysfonction érectile à proprement parler car les érections sont présentes hors contexte sexuel partagé. Le blocage est donc principalement psychologique. Pour le dépasser, il faudra probablement faire un travail sur soi, et le rôle du partenaire est important et primordial pour vous rassurer.

Car en effet, un rapport sexuel est partagé : si votre partenaire vous accable, c’est qu’elle/il n’a rien compris à cet acte…

[Vidéo] : Problème d’érection et pénétration : comment mettre son préservatif ?

Problème d’érection et pénétration… Que faire ?

Nous vous donnons des pistes pour dépasser cette difficulté ; mais vous pouvez aussi librement aborder ce problème avec nos médecins, spécialistes de ces questions.

Nous avons identifié les 2 cas de figure principaux : une gêne occasionnelle avec des nouveaux partenaires (et c’est normal) et une difficulté systématique lors de la pénétration, sans signe de dysfonction érectile.

Pour le deuxième cas de figure, il faut alors s‘interroger sur la nature du problème plus en profondeur. Ce problème peut être un simple blocage psychologique, comme nous l’avons évoqué, ou alors il survient à cause d’autres facteurs.

Par exemple, nous savons qu’une pratique de la masturbation excessive peut entrainer des « pannes », pour différentes raisons. C’est un phénomène normal aussi. Si vous vous masturbez plusieurs fois par jour, vous augmenter le risque de ne pas avoir d’énergie lorsque le rapport se présente !

Sur cette question, l’abus de porno ne joue pas en votre faveur non plus. Se masturber et visionner du porno n’est pas un problème en soi. Le problème par contre, c’est de remplacer la réalité d’un rapport par des fantasmes, ou d’être trop influencé par les films pornos, avec le risque d’avoir une vision erronée de la sexualité ou de sa/son partenaire.

Si vous êtes dans ces deux situations, réduisez la fréquence de vos masturbation et levez le pied sur le porno ; déjà, les choses devraient s’améliorer lorsque vous serez en face de votre partenaire.

L’hygiène de vie est également aussi importante : sommeil récupérateur, alimentation saine, pratique sportive régulière…

Mettez toutes les chances de votre côté.

Problème d’érection et pénétration… Dépasser un blocage psychologique

Comme ce problème est assez spécifique, qu’il survient malgré une bonne hygiène de vie, sans excès de masturbation ou de porno, le problème alors est uniquement psychologique : la pénétration vous faire perdre vos moyens.

Voici quelques conseils simples pour dédramatiser la situation :

1) Abordez le rapport sereinement

Ne soyez pas focalisé pendant le rapport sur la  pénétration : vous perdrez vos moyens à chaque fois.

Non, lors du rapport, il faut que vous ayez l’esprit libéré. Et pour ce faire, il faut au préalable apprendre à se détendre dans la vie de tous les jours.

Pratiquez des exercices de contrôle, comme la méditation, pour faire redescendre le stress ou l’anxiété.

Apprenez à sentir votre respiration : inspirez lentement puis expirez, en sentant l’air passer dans vos poumons, avant de ressortir. Pratiquez cet exercice de façon répétée pendant 5 min, pour gérer votre rythme cardiaque par la même occasion.

Ces exercices auront pour but de vous apprendre à relâcher la pression. Car visiblement, c’est le stress ou l’anxiété qui vous paralyse.

2) Si le problème vient de la pose du préservatif

Anticipez cet instant et n’attendez pas le dernier moment pour le mettre !

Vous pouvez même demander à votre partenaire de le mettre pour vous, si ce la vous aide : un rapport est partagé, ce n’est pas forcément à l’homme d’endosser ce rôle !

Gardez également un préservatif près de vous, pour ne pas le chercher désespérément, ce qui pourrait faire retomber l’érection. Si vous avez spécifiquement des problèmes d’érection lors de la pose du préservatif, consultez notre article.

3) Le rapport sexuel est partagé

Le rôle du partenaire est donc essentiel. Si vous avez une difficulté au moment de la pénétration, laissez peut être votre partenaire gérer cet instant : au lieu d’être en position « dominante » comme le missionnaire ou la levrette, préférez une position où vous serez un peu plus passif et où votre partenaire sera sur vous par exemple.

4) Ne soyez pas focalisé sur votre problème d’érection et la pénétration

Si vous pensez à la pénétration avant même de débuter votre rapport, l’érection risque de retomber au dernier moment…

Prenez votre temps, il existe d’autres moyens de prendre du plaisir. Jouez avec votre partenaire, les caresses et les sensations.

Le sexe oral est très agréable pour débuter un rapport et s’occuper de votre partenaire ; cela délocalisera votre attention de l’érection, sans que l’excitation retombe.

Vous pouvez aussi imaginer un 69 avec votre partenaire au dessus, qui viendra ensuite s’asseoir sur vous lorsque l’excitation sera trop grande. Un autre point important : cassez la routine « baisers – caresses – pénétration ».

Il n’y a pas de schéma près établi ! Soyez instinctif et écoutez vos envies. L’acte sexuel ne doit pas tourner qu’autour de la pénétration. Une femme a même plus souvent des orgasmes hors de la pénétration ! 

5) Enfin, utilisez un anneau pénien ou un cockring si nécessaire

Au début du rapport, et lorsque votre érection est forte, n’hésitez pas à utilisez un anneau pénien ! Il vous aidera à maintenir votre érection. Cependant, il peut aussi être délicat à poser et nécessite un peu d’entrainement.

Mais l’effet est là !

Et dernièrement, et un point tout aussi important, si votre érection retombe lors du rapport, ne coupez pas court à vos ébats – ce serait la pire chose à faire pour vous et votre partenaire !

En faisant ça, vous culpabiliserez et rentrerez dans un cercle vicieux ; non, prenez du plaisir différemment, comme nous l’avons expliqué, ça vous rassurera pour la fois suivante.

Problème d’érection et pénétration : que faut-il retenir ?

Si malgré tout ce que nous avons dit, votre problème d’érection persiste, demandez l’avis d’un sexologue. Nos conseils peuvent être utiles, mais assez généraux ; un médecin identifiera clairement votre souci.

Avoir par exemple recours à des médicaments de l’érection en faible quantité, pourra vous aider à surmonter cette petite difficulté, vous rassurer, afin que ce moment de la pénétration ne soit plus un problème au long terme.

[Vidéo] : Comment consulter sur Charles.co ?

Consultez en ligne avec un médecin sexologue sur Charles.co

Consultez immédiatement un médecin sexologue sur Charles.co

Charles.co est une plateforme de santé dédiée aux hommes. Elle regroupe des spécialistes, médecins sexologues, et pharmaciens français pour construire une solution de qualité, sûre et accessible à tous.

Charles est une société immatriculée 844 332 130 en France au RCS de Paris. Ses données sont collectées et traitées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L. 1111-8 du Code de la santé publique.

La plateforme vous permet de consulter en ligne parmi 15 médecins titulaires d’un DIU en sexologie (voir notre équipe médicale). La consultation en ligne peut se dérouler par messages écrits, téléphone ou visioconférence. Elle regroupe l’ensemble des avantages suivants :

  • Consulter un médecin spécialiste en sexologie (qui traite ce type de troubles quotidiennement)
  • Payer sa consultation 35€ au lieu de 90€ (prix constaté pour des consultations en physique avec un sexologue)
  • Obtenir un RDV en 24h (l’attente moyenne constatée pour obtenir un RDV avec un sexologue en France est de plusieurs mois)
  • Commander votre traitement en ligne et être discrètement livré à domicile par une pharmacie française

Problèmes d'érection ?  Consultez un médecin médecin sexologue en ligne sur Charles.co

Consultation (téléphone, vidéo ou messagerie privée) depuis chez vous avec un médecin sexologue français (35€). Délivrance d’une ordonnance pour des traitements si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléconsultez un sexologue aujourd'hui

Prendre RDV