AccueilBlogCheveuxAlostil 5 % : quand et comment l’appliquer ?

Alostil 5 % : quand et comment l’appliquer ?

Alostil 5 % : quand et comment l’appliquer ?

Pourquoi utiliser Alostil 5 % ? La calvitie ou « alopécie androgénique » fait partie de ces troubles capillaires qui affectent surtout les hommes. Après la cinquantaine, beaucoup d’hommes y sont confrontés et même les jeunes n’y échappent pas.

Cette perte de cheveux n’a pas de réelles conséquences sur le bien-être physique, mais son effet sur le mental est considérable. Elle entraîne en effet une perte de confiance en soi, une baisse de productivité et parfois même de la dépression.

Fort heureusement, en dehors de la solution chirurgicale (la greffe de cheveux et les implants) de nombreux médicaments dont Alostil 5 % peuvent être utilisés pour favoriser la croissance des cheveux.

Alostil 5 % : qu’est-ce que c’est ?

Pour savoir quand et comment utiliser Alostil 5 %, il est nécessaire d’avoir certaines informations importantes. Il s’agit notamment de la composition du produit et son effet sur l’organisme.

Alostil 5 % est une solution pour application cutanée conçue pour aider les hommes qui perdent leur chevelure. Elle va en effet limiter la chute soudaine de cheveux et favoriser la repousse des cheveux sur un crâne dégarni.

Quelles sont les molécules qui composent Alostil 5 % ?

Pour arrêter la perte de cheveux, Alostil 5 % s’appuie sur une composition riche de plusieurs éléments. On y retrouve notamment :

  • du propylène glycol ;
  • de l’éthanol à 96 % ;
  • de l’eau purifiée ;
  • et du minoxidil.

Ce sont là les molécules généralement présentes dans un flacon d’Alostil 5 %. La composition d’un flacon est telle que 100 millilitres (ou milligrammes) d’Alostil 5 % contiennent 5 milligrammes de minoxidil.

C’est ce composé qui représente le principe actif du médicament, celui qui ralentit la perte, réduit la chute progressive des cheveux et permet de traiter la calvitie, même en cas d’hérédité. Il est donc intéressant de s’y attarder afin de connaître en détail ses vertus.

Les effets du minoxidil, le principe actif contenu dans l’Alostil 5 %

Le premier effet du minoxidil dans le corps humain, c’est de stopper la chute des cheveux et de stimuler leur pousse. En effet, une fois appliqué sur la peau, le minoxidil intervient directement sur le cycle du cheveu en stimulant le follicule pileux.

Il agit sur la phase de croissance et la phase de chute du cheveu pour empêcher de perdre des cheveux et les faire repousser sur la ligne frontale et les tempes par exemple.

Cependant, ce n’est pas là le seul effet du minoxidil. Par voie orale, il possède également un effet antihypertenseur. Le minoxidil dilate les vaisseaux sanguins, entraînant ainsi une diminution de la pression artérielle.

Toutefois, cet effet antihypertenseur est généralement imperceptible lorsqu'on utilise le minoxidil en application percutanée. L’utilisation d’Alostil 5 % ne devrait donc pas poser de problèmes chez les personnes souffrant d’hypotension artérielle.

Youtube Video

Quand faut-il utiliser Alostil 5 % ?

Alostil 5 % est un médicament destiné aux hommes souffrant d’une perte de cheveux anormale. Grâce au minoxidil, il est capable de faire repousser des cheveux sur un front dégarni. Cependant, il ne s’agit pas d’un remède miracle anti-chute contre toutes les alopécies.

Les situations où l’utilisation d’Alostil 5 % est recommandée

L’efficacité d’Alostil est fonction des causes de l’alopécie. Les médecins recommandent son utilisation dans les pertes de cheveux hormonales. Il est surtout efficace dans les chutes dues à un taux élevé d’androgènes ou hormones mâles comme la testostérone ou la dihydrotestostérone (Dht).

En dehors des facteurs hormonaux, il existe plusieurs situations pouvant être à l’origine de cheveux clairsemés. Ce sont essentiellement ces facteurs qui constituent les contre-indications à l’utilisation d’Alostil 5 %.

Les situations où l’utilisation d’Alostil 5 % est inutile ou déconseillée

Pour commencer, dans certaines circonstances, les médecins déconseillent l’usage de l’Alostil 5 % pour une restauration capillaire. Ce sont essentiellement les cas où l’usage de ce médicament pourrait avoir des conséquences dramatiques. Il s’agit par exemple :

  • de la présence de lésions sur le cuir chevelu ;
  • d’une mauvaise tolérance lors de l’application d’une forme moins dosée ;
  • de l’utilisation chez un homme de moins de 18 ans ou de plus de 65 ans ;
  • et de l’utilisation d’Alostil 5 % dans le traitement de l’alopécie féminine.

Cette dernière circonstance s’explique par la concentration de minoxidil dans l’Alostil 5 %. En effet, à une telle concentration, le minoxidil peut entraîner l’apparition de poils dans des zones non traitées, ce qui est très désagréable pour les femmes.

C’est cet effet qui explique que l’Alostil 5 % soit interdit chez la femme. Ainsi, vous ne devez pas utiliser Alostil 5 % pour traiter une chute temporaire de cheveux due à la ménopause ou à un accouchement.

En dehors de ces circonstances, il existe les situations où l’utilisation d’Alostil 5 % serait inutile, car la cause de la chute des cheveux n’est pas hormonale. Donc, un homme qui perd ses cheveux pour une cause physiologique comme une phase de son cycle de vie (une calvitie précoce pendant la puberté) n’en a pas besoin, les cheveux repoussent seuls.

Il en est de même, ceux qui perdent leurs cheveux pour une cause héréditaire ou une chimio ou qui deviennent chauves à cause d’une chute saisonnière. Enfin, Alostil 5 % ne peut pas guérir les personnes victimes d’une chute définitive de cheveux. Elles pourraient cependant être satisfaites par une perruque ou par une greffe de cheveux.

Comment utiliser Alostil 5 % ?

Comme pour tous les médicaments, l’utilisation d’Alostil 5 % doit répondre à des règles très strictes. Parmi celles-ci, la posologie et le mode d’emploi figurent en bonne position.

La posologie

Alostil 5 % existe sous deux formes : une solution et une mousse à appliquer sur le cuir chevelu. Quelle que soit la forme, la posologie est la même. Il faut appliquer 1 ml de solution (soit 7 pressions sur la pompe doseuse) ou 1 g de mousse (la moitié d’un bouchon) sur les zones dégarnies (un crâne dégarni, la nuque…).

Le respect de cette posologie est très important et peut même devenir vital. En effet, un surdosage d’Alostil 5 % n’augmente pas l’efficacité, mais augmente le risque de survenue d’effets secondaires indésirables.

Le mode d’emploi

Avant de commencer à utiliser Alostil 5 %, il est important de lire la notice. Elle renferme des informations précieuses qui pourraient aider à fortifier le centre capillaire et à prévenir les cheveux qui tombent.

La manière d’utiliser Alostil 5 % diffère selon qu’il s’agisse de la solution ou de la mousse. La mousse doit simplement être étalée sur la partie à traiter (le sommet du crâne ou vertex par exemple) tandis que la solution doit être appliquée du centre de la zone lésée vers sa périphérie.

Ensuite, quelle que soit la forme d’Alostil 5 %, l’application de ce médicament ne doit pas se faire sur des cheveux gras, mais plutôt secs.

Youtube Video

Quelques mesures complémentaires à prendre

Pour maximiser l’efficacité d’Alostil 5 %, les médecins recommandent d’associer plusieurs mesures complémentaires à son utilisation. Par exemple, en plus du traitement, il faut masser régulièrement le cuir chevelu afin d’activer la circulation sanguine pour nourrir les cheveux.

En parlant de la nutrition des cheveux, l’alimentation est très importante pour ralentir la chute. Elle doit apporter aux cheveux tous les nutriments (acides aminés, vitamines B, zinc) dont ils ont besoin.

D’ailleurs, les médecins conseillent aux personnes voulant accélérer la pousse de leurs cheveux d’ajouter des compléments alimentaires pour cheveux comme la levure de bière à leur traitement.

De même, les remèdes de grand-mère comme l’application d’huiles essentielles (de ricin notamment) sur les bulbes et les follicules pileux, de même que l’utilisation de certaines plantes (ortie, courges) sont de bons traitements en cas de chute de cheveux.

Enfin, il est possible d’associer divers produits cosmétiques (en lotion ou en spray par exemple) ou encore des gélules, des gummies ou des comprimés (de Finasteride ou Propecia par exemple) à Alostil pour plus d’efficacité.

En revanche, certaines pratiques nocives pour la santé capillaire sont à bannir. Il faut par exemple éviter l’utilisation de shampoings agressifs pour laver les cheveux. Les colorations trop fréquentes sont également nocives pour le cheveu. 

De même, une traction excessive exercée sur les cheveux peut provoquer une chute prématurée et entraver la pousse des cheveux. Il vaut donc mieux les éviter. 

Les effets secondaires entraînés par l’utilisation de ce médicament

Les principaux effets indésirables observés suite à l’utilisation d’Alostil 5 % sont des manifestations cutanées mineures. On peut par exemple avoir des démangeaisons, une irritation, des rougeurs et la pousse de poils en dehors de la zone traitée.

Au cours des essais cliniques, les médecins ont observé certaines manifestations plus graves, mais beaucoup plus rarement. Il peut s’agir d’allergies, de céphalées, de troubles du goût et de la vision, d’œdèmes, d’infections et même paradoxalement d’une chute sévère des cheveux.

Plus exceptionnellement encore, l’utilisation d’Alostil 5 % peut entraîner un essoufflement, des palpitations, une hypotension ou alors une accélération du pouls et enfin une hépatite et des calculs. La présence de l’une ou l’autre de ces manifestations graves impose l’arrêt immédiat du traitement.

De plus, bien que ce ne soit pas obligatoire, il est préférable de ne consommer Alostil qu'après une consultation dans une clinique du cheveu. Ainsi, c'est un spécialiste du cheveu (le dermatologue par exemple) ou un pharmacien qui fait la prescription. Ces derniers peuvent ainsi évaluer l’état du patient avant de procéder à la prescription.

Il faut retenir que Alostil 5 % est un médicament dont les médecins recommandent l’utilisation pour les alopécies masculines d’origine hormonale telle que l’alopécie androgénétique. Son utilisation doit se faire dans le respect de la posologie et du mode d’emploi afin d’éviter la survenue des effets indésirables.

Remédiez à votre chute de cheveux avec un médecin spécialiste sur Charles.co.

Télé-consultation (téléphone, vidéo ou messages) avec un médecin spécialiste de la perte de cheveux.

Délivrance d’une ordonnance si nécessaire.

Qui veut être mon associé
icone croix
Découvrez nous sur 
M6
Découvrez le passage de Charles.co sur 
M6
Voir le replayfleche-droite-fine-picto