Qu'est ce que la maladie de Lapeyronie ?

C’est une maladie du pénis qui a été décrite en 1743 par François Gigot de Lapeyronie (premier chirurgien du roi Louis XV) d’où le nom de la maladie.

Quels sont les symptômes de maladie de Lapeyronie ?

La maladie de Lapeyronie se manifeste par 4 types de symptômes :

  • Des douleur sur certaines zones du pénis : ce symptôme est surtout présent dans les 6 à 9 premiers mois de l’apparition de la maladie puis s’estompe
  • Une déformation du pénis : une courbure la plupart du temps, et parfois un rétrécissement.
  • Une plaque de quelques millimètres ressenti sous la peau du pénis
  • Des problèmes d'érection

Comment expliquer la maladie de Lapeyronie

La maladie de Lapeyronie est due à une fibrose de ce qu’on appelle « la tunique albuginée des corps caverneux » c’est-à-dire la membrane qui entoure les corps érectiles du pénis.

La maladie affecte la zone autour du système érectile. Celui-ci n’est pas directement touché par la maladie mais  est perturbé par la douleur et les changements de formes du pénis.

Qui peut être touché par la maladie de Lapeyronie ?

On estime que 3 à 9% des hommes peuvent être concernés (source), surtout chez les hommes qui présentent une de ces caractéristiques :

  • Avoir plus de 50 ans
  • Avoir du diabète
  • Avoir une surcharge pondérale
  • Avoir une maladie inflammatoire des tendons ou des articulations
  • Etre fumeurs

On pense que des critères entrent aussi en compte mais  malheureusement,  la physiologie exacte de cette maladie n’est pas encore bien connue

Y a-t-il des traitements à la maladie de Lapeyronie ?

Oui, même si on ne connaît pas exactement encore comment cette maladie apparaît on a des moyens pour améliorer ses symptômes.

La maladie de Lapeyronie évolue de quelques mois à 2 ans s’arrête d’elle-même, mais des conséquences peuvent perdurer :

  • La douleur. Elle est surtout présente les premiers mois de l’apparition de la maladie et en érection. Des traitements peuvent être appliqués si elle est trop forte ou trop durable.
  • La déformation du pénis. Elle ne doit pas être évaluée tant que la maladie n’a pas arrêté d’évoluer, donc après au moins 18 mois. Des opérations chirurgicales sont possibles mais cela n'est pas conseillé tant que la pénétration est possible ou que les symptômes ne sont pas trop importants.

D’autres méthodes peuvent être utilisées pour améliorer les symptômes de la maladie de Lapeyronie :

  • La pompe à vide ou vaccum pour étirer le pénis, éviter son rétrécissement et lui redonner la souplesse
  • Des ultra sons ou des vibrations par ondes de choc.

Le médecin choisira avec le patient le traitement le plus adapté.

Impacts de la maladie de Lapeyronie sur l'érection

Que ça soit dans les premiers mois de la maladie ou plus tard, une dysfonction érectile sous-jacente à la maladie de Lapeyronie peut apparaître. Elle est le plus souvent facile à améliorer grâce aux médicaments de l’érection.

Lorsque les symptômes de la maladie de Lapeyronie évoluent (douleur, courbure) le traitement de l’érection sera aussi réévalué par votre médecin sexologue pour être adapté (voire interrompu) plus tard si la situation s’est suffisamment amélioré.