Comment savoir si mon problème d’érection vient d’un traitement que je prends pour un autre problème de santé et comment faire ?

person holding Apple Watch during daytime

C’est l’une des questions les plus délicates quand on a des problèmes d’érection : comment savoir si la cause est l’un des médicaments que l'on prend pour d’autres maladies ?

Et même pour le médecin cette question n’est pas très simple, la preuve c’est qu’il n’y a pas de recommandations précises sur ce qu’il faut faire quand on suspecte un médicament d’être la cause d’un trouble de l’érection.

Mais il y a quand même des conseils et des astuces simples basés sur les connaissances et l’expérience des experts :

Comment savoir si  le problème d’érection est du à l’un des traitements que je prends ?

il y a deux points qui nous permettent de répondre à cette question : la chronologie et le type de médicaments !

-   La chronologie : toujours se poser la question « depuis quand je prend mon traitement et depuis quand j’ai mes problèmes d’érection » et de voir s’il y a un lien dans le temps. Sachez que dans la majorité des cas, quand un effet secondaire sexuel survient, il apparaît dans les jours, semaines ou tous premiers mois après le début d’un traitement.

Donc si vous prenez un médicament depuis 2 , 3  ans ou plus et que vos problèmes d’érection sont apparus il y a quelques mois, alors il y a peu de chances que ça soit lié au médicament (idem si vous prenez un traitement depuis plusieurs années et que votre problème érectile est apparu il y a un an ou deux etc). C’est très rare qu’un médicament qui a été bien supporté sexuellement pendant longtemps donne tout d’un coup un effet secondaire sexuel.

-   Le type de médicament : certains médicaments sont réputés à tort ou à raison de donner des problèmes d’érection et d’autres en donnent « vicieusement » sans être connus !  comment s’y retrouver ? En réalité nous connaissons de nos jours les principaux médicaments qui donnent des problèmes d’érection (mais attention, ne vous fiez pas à la notice ! car sur la notice il n’est jamais précisé à quelle dose et dans quels cas ça peut donner des effets secondaires) ce sont surtout les médicaments à visée psychologiques (antidépresseurs, antipsychotiques etc.) et ceux prescrits pour des maladies cardio-vasculaires. Et c’est là toute la difficulté puisque les problèmes psychologiques et les problèmes cardio-vasculaires donnent  eux-même des troubles de l’érection ! pas toujours facile de savoir si c’est le médicament ou la maladie pour laquelle on donne de le médicament qui donnent le problème érectile. D’où l’importance de la chronologie.

Il y a aussi plein d’autres médicaments potentiellement négatifs pour l’érection : des médicaments contre la douleur (tramadol, morphine, codéine) , chimiothérapie, certains médicaments contre l’épilepsie etc.

Une fois de plus, ne vous fiez pas à la notice qui est souvent rédigée de façon imprécise car tous ces médicaments ont un effet sur la sexualité variable selon la dose, la façon de les prendre et même la raison pour lesquels on les prend.

Que dois-je faire?

-   Surtout ne jamais arrêter de vous-même votre traitement sans prévenir votre médecin ou sans lui en parler ! Pourquoi ? parce que vous risquez de déséquilibrer votre maladie ! De plus certains médicaments nécessitent une technique particulière pour arrêter (diminuer progressivement par exemple ou les remplacer par d’autre médicaments). Ça peut être très dangereux. Et même si nous savons qu’au moins un homme sur trois l’a déjà fait secrètement, surtout ne le faites (ou ne refaites) pas.

-   La bonne démarche c’est d’en parler avec votre médecin, de lui dire que vous avez une difficulté d’érection et que vous vous demandez si ce n’est pas l’un des traitements qu’il vous a prescrit.

-   Surtout, n’hésitez pas à en parler dès que vous remarquez le problème d’érection. C’est important parce que si vous attendez des mois avant d’en parler il sera difficile alors de changer votre traitement (l’anti-hypertenseur ou l’antidépresseur par exemple) car la maladie sera stabilisée et le médecin hésitera à déstabiliser. Alors que si vous signalez le problème d’érection dès les premières semaines d’un traitement il est alors plus facile de le changer.

 Que vous proposera votre médecin si vous lui en parlez?

1) Il vérifiera d’abord s’il est possible que votre problème érectile sera lié au traitement ou s’il y a une autre cause possible soupçonnée.

2) En cas de doute sur un effet secondaire il vous proposera soit de changer la dose de votre médicament, de l’arrêter et/ou de le changer pour un autre.

3) Si le médicament soupçonné doit être poursuivi alors il vous proposera de prendre un traitement spécifique pour l’érection pour ne pas subir ce problème.

En Conclusion Docteur?

Dans tous les cas sachez que la meilleure démarche à avoir de tels cas c’est d’en parler avec un médecin.

Restez seul face à la notice du médicament ou face au problème n’est pas utile et ne fera que vous stresser davantage. Plein d’informations sont disponibles de nos jours partout autour de nous, mais sur ce sujet, rien ne remplacera la discussion avec le médecin !