Paroxétine et éjaculation précoce

paroxétine

Présents dans de nombreux antidépresseurs, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ont souvent pour effet secondaire de retarder l’éjaculation. De manière générale, les médicaments antidépresseurs peuvent (plus ou moins) influencer la sexualité. Les effets secondaires comprennent : baisse de la libido, baisse des capacités érectiles pour les hommes, baisse de l’excitation…