Quelle est l'influence de l'alcool sur l'érection ?

[object Object] [object Object]

Les conséquences immédiates de l'alcool sur l'érection

Voyons d’abord les conséquences immédiates :  tout le monde est d’accord pour dire qu’une petite quantité peut être utile en aidant à se détendre à se laisser aller.

Le problème c’est que personne ne sait dire ce que représente « une petite quantité » d'alcool. C'est en effet très variable d’une personne à une autre. Nous ne sommes pas tous sensibles de façon identique à l’alcool. Pour certains la limite est d'un seul verre pour d’autres  2, 3 ou 4 verres. En tous cas, en état d'ébriété, seulement 50% des hommes sont en mesure de maintenir une érection satisfaisante.

Pourquoi cette limite est importante ? Si on est « trop détendu »,  cela aura un effet négatif sur l’érection. Il est très important de se connaître pour ne pas dépasser cette limite, sinon au lieu de se détendre et être alors « en forme sexuellement », on peut se retrouver « cassé » sexuellement et l'alcool devient alors un frein à l'érection (source). On estime ainsi que 70% des alcooliques souffrent de dysfonction érectile. Cela s'explique par un trouble du système nerveux qui empêchent les signes d'excitation d'arriver jusqu'au cerveau.

Les conséquences de l'alcool sur l'érection à long terme

On parle ici des personnes qui consomment quotidiennement ou très régulièrement de l’alcool :

  • L'alcool à haute dose réduit la production de testostérone par les testicules, ce qui résulte en une baisse de la production de dopamine qui permet l'érection

  • Les maladies du foie occasionnées par l'alcool peuvent accentuer les problèmes hormonaux.

  • L’altération de l’état général de santé et la fatigue vont à l'encontre d'une sexualité épanouie.

  • Une consommation régulière ou quotidienne d’alcool peut provoquer une neuropathie (c’est-à-dire altération du système des petits nerfs périphériques qui emmènent l’information entre notre cerveau et le pénis).

  • En dernier lieu, en cas de consommation bien excessive et prolongé d'alcool, il peut y avoir atrophie testiculaire avec risque de stérilité et augmentation de la taille des seins (gynécomastie)

Plus d'informations en vidéo

Retrouvez les conseils d'un médecin sexologue en vidéo :